pityriasis versicolor
    pityriasis

Pityriasis versicolor traitement

Le pityriasis versicolor se traite de diverses manières en fonction de l'importance des lésions, nécessitant selon le cas un traitement par voie topique (locale) ou orale. Les expositions au soleil sont à éviter pendant le traitement.

Cas d'une primo-infection localisée

Le traitement local est suffisant pour la destruction du champignon en cause. Le produit couramment utilisé dans l'affection du pityriasis sera l'application, en une seule fois, d'un antifongique sous forme de lotion moussante ou de shampooing à base de kétoconazole sur le corps et les cheveux. D'autres antifongiques topiques comme le sulfure de sélénium ont une action similaire à celle du kétoconazole.

Une seule application assure 70 % de guérison dans le mois suivant le traitement. Elle devra être de nouveau appliquée avant et après toute baignade en piscine pour éviter une nouvelle infection.

Le traitement terminé, des taches blanches apparaîtront à la place des anciennes marques cutanées et disparaîtront après de nouvelles expositions au soleil.

Cas d'une infection sévère

Si le pityriasis versicolor est plus résistant ou présente des formes particulièrement étendues, complétez l'application antifongique, sur peau bien sèche, d'une crème de type Econazole sur les régions atteintes et leur pourtour, 2 fois par jour après la douche en massant jusqu'à pénétration complète.

Dans les formes rebelles, le kétoconazole peut être prescrit sous forme orale à raison de 200 mg par jour en ne dépassant pas 15 jours.

La médecine homéopathique

La prescription homéopathique consiste en la prise de granules d'Arsenicum lodatum et d'Arsenicum Album en 5 Ch ainsi que d'une granule matin et soir de Sepia Officinalis en 7 Ch. Cette prescription sera complétée d'une friction d'huile essentielle de Melaleuca alternifolia.

La médecine naturelle en application locale

Les adeptes de traitement naturel pourront faire réaliser un mélange de 20 à 30 % d'huiles essentielles de tea tree et de géranium rosat (pouvant être remplacé par le palmarosa), dilués dans une huile végétale (amande douce, jojoba ou autre....). Ce mélange sera appliqué localement 3 fois par jour pendant une dizaine de jours.

L'application sera éventuellement complétée par une crème riche en souci avec un peu d'huile de germe de blé, riche en vitamine E.

Traiter les récidives

Les patients ayant développé un pityriasis versicolor resteront sujets à cette maladie.

Pour éviter les récidives fréquentes, il convient d'entreprendre un traitement prophylactique oral de kétoconazole avant la période de grandes chaleurs, à raison de 400 mg une fois par mois ou de 200 mg par jour pendant 3 jours consécutifs une fois par mois et de porter des sous-vêtements en coton.